Ce truc est en train de me bouffer le cerveau, dans le bon sens du terme, même si ça reste un petit peu flippant. Il y a quelques temps de ça, j'ai vu passer sur tumblr des espèces d'aphorismes un peu angoissants émanant d'un compte twitter, NightValeRadio. Je suis allée voir vite fait, et j'ai pensé que c'était juste ça : un twitter un peu louche. Beaucoup plus tard, toujours sur tumblr, j'ai commencé à remarquer des fanarts sympa, mettant en scène des personnages au chara design fluctuant, sans arriver à déterminer d'où ils sortaient. Génération spontanée, ça arrive.

Sauf que non. C'était du Welcome to Night Vale. Le twitter n'est qu'un medium publicitaire rattaché à une série de podcasts (29 épisodes à l'heure actuelle) ; une émission de radio fictive, à propos d'une ville louche dans un désert américain non-précisément situé. Et c'est là que je me suis fait eu, j'ai écouté, j'ai adoré.

J'allais dire que je n'avais jamais écouté de podcast, mais à la réflexion, je pense que la version radio du Mighty Boosh rentre dans cette catégorie, tout comme Red Dwarf. Anglais, fou, hilarant. Là c'est pareil, sauf qu'il n'y a qu'une voix, que c'est américain, que ça oscille entre parodie sensée et délire angoissant. La chose merveilleuse, avec un podcast, c'est qu'on n'a que l'ouïe pour se représenter l'ensemble. Les personnages, la ville, ce qu'on nous raconte. C'est une invitation merveilleuse et passionnante à la rêverie et aux divagations. A aucun moment les auteurs ne sont limités par rien. Tout est possible. C'est partiellement pour ça que je pense que tumblr s'est emparé des personnages et s'est mis à courir partout avec. En hurlant.

La ville de Night Vale donc, c'est un peu Sunnydale qu'on aurait frappé violemment à plusieurs reprises contre l'univers de The X-Files et de Supernatural, jusqu'à ce que tout fusionne en une espèce de conglomérat de créatures monstrueuses et de conspirations inquiétantes, saupoudré d'un humour à la Futurama.

Le format de l'émission de radio est à la fois déstabilisant et vraiment intéressant d'un point de vue technique : on est dans l'impossibilité de faire confiance au narrateur/présentateur, alors même qu'il énonce news, théories et messages personnels de la même voix posée, articulée et sérieuse. C'est assez sublime, parce que paradoxalement, l'ensemble est très codifié : news, météo (toujours une chanson, jamais de météo), messages publicitaires, annonces, etc. - tout en étant imprévisible à chaque instant.

Un autre point intéressant, et pour tout dire, c'est plus la cerise sur le gâteau que la raison qui m'a poussé à écouter, c'est que le slash est canon (c'est-à-dire que la relation entre le présentateur et le beau et parfait scientifique qui débarque pour étudier les mystères de la ville n'existe pas uniquement dans l'esprit des fans). C'est rare, et c'est même pas le plus bizarre dans ce podcast.

wtnv

Site officiel : http://commonplacebooks.com/welcome-to-night-vale/ (avec les liens pour télécharger les podcasts)
Twitter : https://twitter.com/NightValeRadio
Facebook : https://www.facebook.com/WelcomeToNightVale