C'était bien naze tout ça. On aurait dit un vieux film des années 90, avec des acteurs de série B (Simon Baker, mais lol trop lol, et Leguizamo, qui, pour pas changer, meurt, mais avec la classe donc ça va). Décors zarbi, conception de la société zarbi. Vraiment beaucoup de personnages (introduits assez connement) pour pas assez de scénario. Il y a tellement de trucs cons et pas crédibles que ça en devient pas drôle. Les intrigues de fond à base de chantage et de fric sont trop semblables à la vie réelle, du coup à plusieurs reprises ça m'a sorti du film et ça m'a collé des angoisses matérielles affreuses.

Par contre j'ai bien aimé les gimmicks en référence aux autres films. Ça m'a donné l'impression d'être dans la confidence, c'était sympa. L'araignée, le clown zombie, tout ça tout ça. Pas vu de calendrier par contre, et ça m'a dérangé...
Les personnage
s-type aussi sont plus ou moins là, même s'il y en avait plus et que ça partait dans tous les sens.
Bien aimé les zombies qui apprennent, ça rejoint tout le développement dans Day of the Dead. Mais c'était aussi une faiblesse de scénario de rendre les humains méchants et de placer le spectateur du point de vue des morts pour l'assaut final.