Donc. J'arrive pas à déterminer si c'est un banal cas de "fuck everyone, j'ai décidé d'aimer ce film, donc je l'aimerai quoi qu'il arrive", ou encore "j'ai payé, donc c'est forcément bien". Ou s'il y a vraiment quelque chose derrière. C'est bourré de défauts, très clairement. C'est un magnifique film raté. Ou excellent film minable. Je sais pas, il aurait probablement dû faire ça sous un pseudo, le Gosling, les gens auraient moins eu d'attentes et d'a priori.

Toute la première partie, très lente, très maniérée dans les plans, était très très bien. Mais je ne sais pas si c'est parce qu'elle était tellement vague et vide qu'elle laissait le champ libre pour se raconter sa propre petite histoire à côté, et que c'était merveilleux sans le vouloir. J'ai passé une bonne demie heure à faire des parallèles avec The Walking Dead (4x12, encore, toujours), à me dire que c'était du "pré-apo", et à faire des comparaisons avec Igla ; la scène dans le zoo abandonné est absolument superbe.

La deuxième moitié m'a moins convaincue, dans le sens où c'était un peu plan-plan, l'histoire se cherchait, et la réal n'était plus autant grandiloquente qu'au début ; tant qu'à faire du pas subtil, autant le faire jusqu'au bout. Les plans plein de sens m'ont manqué, sur la fin ; les plans larges avec la caméra qui descend du plafond pour écraser les personnages, et l'inversion superbe pour la scène de la ville engloutie.

Non, la 2e partie, c'est plus un conte un peu foiré, un Barbe Bleue pas dans le bon ordre, un truc symbolique, mais on ne sait pas trop de quoi.


J'ai adoré (et c'est sans doute un truc que d'aucuns vont se faire une joie de critiquer) que le film ne sexualise quasiment jamais ses personnages ; il y a des détours, des symboles à la place du cru.

Bref. C'était bien. Et raté. Mais bien quand même.

Et ça manquait de fantôme... Faudra que je le télécharge pour vérifier si j'ai pas rêvé ce "ghost supervisor" dans les crédits au début oO