Au début, pendant le combat d'ouverture, je me suis dit, misère, qu'est-ce que je suis allée voir, ça pue du cul. C'était tout fait en images de synthèses, ça allait trop vite, et j'arrivais plus à me souvenir si on était censés savoir qui était ce type dans le château. Mais... ya eu du Clint whump (et tout le vocabulaire ressemblait grave à toutes ces fics que je me suis enfilé après mon désamour sur le premier Avengers). Donc bon.

Et c'était drôle, très drôle. Un peu ridicule aussi. Je me suis dit, okay, peut-être qu'ils nous la jouent Iron Man 3/Guardians. Moi ça m'allait. Quelques scènes hautement sexistes qui se voulaient le contraire plus tard (sérieusement, après avoir dragué Captain America comme une tarée pendant le Winter Soldier, Nat se jette sur Banner pour une raison qui m'échappe... euh), on rit encore beaucoup, mais les scènes ont déjà été vues dans les trailers.

Arrive Ultron chais pas quoi, qui sortait un peu de nulle part (sans doute qu'ils en avaient déjà parlé dans un des trouze millions de films qu'on est censés avoir vu avant, mais moi, perso, c'était nouveau). Les sous-titres français étaient infects, et on comprenait strictement rien si on les lisait. Leur histoire de ficelles et de pantin était totalement salopée.

Bref, baston, puis tout le monde se retrouve dans une putain de ferme. Je l'ai en travers de la gorge, cette ferme. Dans le premier, on avait un Clint salopé, présenté comme l'ennemi dès le départ, avec quasiment aucun follow-up à la fin. Heureusement qu'il y a eu les fics, parce que c'était nul de chez nul. Et là... ils avaient le potentiel de faire tellement mieux, et ils nous sortent quoi ?? Une putain de famille cachée, qui n'est canon que dans un multivers. Merde quoi. Et en plus ils ont pris une actrice que j'aime beaucoup, histoire que je me sente encore plus mal de la détester. Bref. (Et entre nous, c'est pas totalement, absolument, hautement illogique de choisir ce moment précis où ils sont pourchassés par des robots tueurs pour emmener tous ces héros pourraves chez sa famille cachée ??)
(Ajoutons à ça cette scène à se taper la tête dans un mur où Nat révèle à Banner qu'elle est stérile. Pffffff mais...)

Bref, Fury apparaît dans la grange, on ne sait pas trop pourquoi ni comment, Cap coupe du bois à mains nues dans un t-shirt moulant, et tout le monde se retrouve en Afrique pour des raisons qui encore une fois m'échappent un brin.
Je connais le Wakanda par mes (rares) lectures, mais ce n'était pas du tout évident. Andy Serkis fait du Andy Serkis, et c'était bon. Il y avait un potentiel de malade dans la confrontation dans le bateau abandonné.
Mais je suis franchement pas du tout du tout du tout convaincue par les visions provoquées par Wanda. J'ai aimé la mention au premier film au passage (Clint), mais le reste... Peut-être que là encore, il me manque les clefs pour comprendre en quoi c'est traumatisant. C'était surtout moche et long.

A partir de la scène de nudité totalement gratuite de Thor dans une source pour faire Dieu sait quoi, et cette vision absolument à chier des Infinity Gems connues à ce jour, qui flottent joyeusement dans l'espace, j'ai décroché complet. Pèle mêle, on voit Hulk bastonner du black en Afrique, Iron Man faire un défilé de mode avec toutes ses armures un peu nazes, etc etc. Soupir, bâillement.

Pourquoi, dites-moi seulement pourquoi, à aucun moment ils n'ont pensé à aller vérifier que les Cybermen (pardon, Ultron) n'étaient pas restés dans le château de la scène d'ouverture ? C'était prévisible...
Retour donc dans ce pays imaginaire censé être slave ou balkanique, mais où tout le monde parle anglais (!) et où tout le monde est blond ou assimilé (!!).
Ah oui, avant ils courent partout et pètent des trucs, possiblement en Corée, possiblement à moto, possiblement pour empêcher le Cyberman de se créer un corps qui claque. Et ils y collent Jarvis, qui devient Vision. Parce que pourquoi pas. J'ai arrêté d'en avoir quelque chose à foutre.

Donc, pays imaginaire à la noix, qui se met à flotter telle une île dans Chasseurs de Dragons, sauf que ça a beau être joli comme tout, c'est très très dangereux, parce qu'il y a du métal qui dangereux dessous, et que si ça retombe, la Terre est couic (je crois, me demandez pas, ça avait l'air ni scientifiquement plausible, ni narrativement clair à ce stade).

Donc ça bastonne et ça sauve du péquenot (pas Russe), qui se balade dans les rues pénard (les mêmes cons dans la scène d'ouverture et la scène finale, en plus, paie tes figurants...).
Clint fait ami ami avec Wanda (et ça, c'est canon). Les combats n'ont aucune logique (Cap se prend bien plus de coups que Barton, ajoutez le combat rapproché avec un arc, mais ouiiii tout à fait).

Bref, à la fin ça n'explose pas. Cyberman est vaincu par Jarvis violet. Ya même pas de scène post-générique. La fin.