lundi 18 janvier 2010

The Men Who Stare At Goats

Bon. Je suis pas totalement (pas du tout ?) impartiale, pour cause de présence d'Ewan McGregor en petit journaliste choupi, de George Clooney en ex-soldat psychique naïf, de Jeff Bridges en moine jedi baba cool et de Kévin Spacey en "méchant". Et des chèvres. Que dire. C'est un grand déferlement de n'importe quoi. Mais c'est très... construit ? Logique ? Ya une certaine maitrise, c'est du "vrai" n'importe quoi. Tous les défauts de scénario sont expliqués soit par l'humour - on est pas totalement... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 23:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 11 janvier 2010

The Machinist: have you ever had the feeling you had watched an entire movie without blinking once?

Il faisait partie des "films à voir". Ceux qui ont eu du succès, dont on a beaucoup parlé, mais que je n'avais jamais regardé. C'est chose faite et je peux dire : c'est précis. Les films au scénario construit à ce point, soit ça fait artificiel et on s'emmerde, soit ça se casse la gueule avant la fin. Là c'était juste beau. Glauque. Parfait. J'ai un gros gros faible pour les films d'ambiance, les films qui racontent en montrant, en signalant, en suggérant, sans asséner les faits. Tout est pensé, tout est... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 4 décembre 2009

The other side of the rainbow.

Je me suis revu Trainspotting quelque chose comme dix ans après la première fois, et je me suis prise une claque magistrale... Visuellement, musicalement c'est parfait... Les 80s en Ecosse dans toute leur splendeur dépressive. La drogue. Le glissement 80s/90s est superbement représenté par la soundtrack, c'est beau :') Que dire... ? Que j'aime Danny Boyle ? Que MacGregor ressemble à une pute au rabais dans son "shity" t-shirt trop court, et que les pantalons des punks des 80s sont orgasmiques ? Lou Reed n'a... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 21 novembre 2009

The Boat That Rocked (like, a lot)

Enfin ! j'ai enfin vu ce film, et après coup je sais vraiment pas pourquoi je faisais de la résistance (je pars du principe que je ne dois regarder un film que si j'en ai vraiment envie, que les ondes sont positives et les planètes alignées, et pour celui-là ça a visiblement pris un certain temps...). La musique ! Voilà comment on peut résumer ce film. Prenez un bateau en pleine mer du Nord équipé d'une antenne radio pirate, mettez-y quelques énergumènes vaguement hippies, flamboyants tous autant qu'ils sont, joués par... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 20 novembre 2009

Donnie Darko

J’ai eu une envie subite de revoir ce film, sept ou huit ans après la première fois, quand je suis tombée dessus dans le programme télé (télé que je n’ai plus, mais la magie de l’internet a fait que...) du jour. J’avais un peu peur de revoir ce film que j’avais adoré étant ado, sans vraiment arriver à me souvenir de quoi que ce soit de précis ; j’avais peur d’être déçue rétrospectivement, ou de ne pas l’apprécier totalement parce que toute l’histoire me serait revenue en mémoire au fil du film. Mais le fait est que... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 00:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 13 novembre 2009

Zombieland, ou comment j'ai failli mourir étouffée devant un film de zombies.

Les avis étaient partagés sur celui-là, et je m'attendais vraiment à rien de bien extraordinaire. Et effectivement, le début est à la fois original, bien filmé, avec les "règles de survie" du narrateur qui s'affichent à l'écran, intégrées à l'action... et assez mal joué (surjoué, dirons-nous). Mais bon, j'aime qu'on parle des besoins de base des survivants d'une "zombie plague", comme faire caca par exemple. Du coup j'accroche. C'est la fin du monde, les zombies ont bouffé la plupart des gens, et... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 3 novembre 2008

"Every dog has its day"

Après une heure et quelques de cruauté, de boucherie, de blagues nulles et de musique des années 60, après le “wow” d’usage, ce qui reste c’est l’impression tenace d’avoir vu quelque chose de grand. Bizarre, critiquable à bien des égards, “Tarantinesque”, mais néanmoins “grand”. Pour resituer le contexte de visionnage, disons que j’avais ce film sur mon PC depuis quelques temps, en VO sans sous-titres, et je ne me décidais pas à le regarder. Un soir, au milieu de ce grand week-end de la Toussaint, sur de coup de minuit, je me... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 20:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 14 février 2008

Dead Man - où William Blake est mort une seconde fois

Tout une légende bien personnelle s'était créée autour de ce film, au fil des années, à cause d'une seule photo. A cause de Johnny Depp. Jamais je n'étais parvenue à le voir. Et puis, l'autre fois, la photo de trop -- minuscule, dans les pages des chaînes qu'on a pas, au fin fond d'un magazine tv -- j'étais en pleine période d'admiration devant J.D. (à cause de Sweeney Todd) ; la magie de l'internet a fait son oeuvre, et bientôt j'étais en possession de Dead Man, de Jim Jarmusch, en Vost.J'ai attendu les vacances, j'ai attendu hier... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 18:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
samedi 26 janvier 2008

Sweeney Todd, une vengeance artistique

Un nouveau film de la part de l'allumé Tim Burton, c'est tout un événement, d'autant plus quand il renoue avec ce style baroque et sanglant, qui fait, entre autres, que je l'aime, et quand le héros se trouve être le torturé Johnny Depp. Parce que Charlie et la chocolaterie, c'est bien, certes, mais c'est peut être un peu trop clinquant, trop sucré. Étonnamment, Sweeney Todd commence quasiment sur les mêmes plans que Charlie..., le chocolat remplacé par du sang, rouge et visqueux, du sang de théâtre en somme. Puis on découvre la ville,... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 20:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 23 décembre 2007

Une légende? je veux bien le croire

(note: premier article officiellement rédigé sur ce nouveau blog!) En allant au ciné ce matin, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre -- et pour tout dire j'avais même comme un semblant d'a priori défavorable, pour un film qui me semblait stéréotypé et déjà vu mille fois.Will Smith, seul au monde dans une ville de New York dévastée et laissée à l'abandon, en compagnie de son chien... Je suis une légende. L'histoire se met rapidement en place : une scientifique pense avoir créé une vaccin contre le cancer (sic), deux ans... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 18:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :