lundi 26 octobre 2015

Black Sea (2015)

J'avoue, j'avais complètement oublié que j'avais ce film sur le PC. Et puis la page FB de Cinemax en a fait de la pub, et ça m'a donné envie. J'ai même dû récupérer une nouvelle version tellement la mienne était naze, c'est dire que ça datait... Un bon petit huis clos claustrophobique à souhait, avec un cast mi-russe, mi-britannique, mené par un Jude Law très très en forme (et bien filmé). Je n'ai checké les noms des réalisateur et auteur qu'à la fin du film, où je me suis écrié "mais c'est une tuerie, en fait !". Il s'avère que le... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 00:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 8 avril 2015

Lost River (2015)

Donc. J'arrive pas à déterminer si c'est un banal cas de "fuck everyone, j'ai décidé d'aimer ce film, donc je l'aimerai quoi qu'il arrive", ou encore "j'ai payé, donc c'est forcément bien". Ou s'il y a vraiment quelque chose derrière. C'est bourré de défauts, très clairement. C'est un magnifique film raté. Ou excellent film minable. Je sais pas, il aurait probablement dû faire ça sous un pseudo, le Gosling, les gens auraient moins eu d'attentes et d'a priori.Toute la première partie, très lente, très maniérée dans les plans, était... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 23 mars 2015

Twelve Monkeys (1995)

J'ai pas réussi à déterminer si je l'avais vu entièrement ou non, ce film. Il y a quelques scènes que je suis certaine d'avoir vues (l'hosto, quelques trucs de la fin), mais le reste... gros blanc. On va dire tant mieux, c'était d'autant plus sympa à regarder. Vingt ans. Ce film a vingt ans. J'ai du mal à réaliser. Comme toujours, dans les films de SF, c'est pas tant la représentation du futur qui vieillit mal, mais celle du présent. Baltimore/Philadelphie version Terry Gilliam dans les années 90, c'est... infect. Volontairement, mais... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 23:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 26 décembre 2014

Gone Girl (2014)

Nooooooon. C'te fin en carton pâte mou. Je pensais pas qu'ils oseraient finir sur un truc aussi pourri. Franchement, ça aurait pas été aussi interminable, ça aurait pu être un très très grand film. Mais les deux trois excellentissimes retournements sont noyés dans un méli-mélo de philosophie de comptoir et de Ben Affleck prenant un air de veau, ça gâchait tout. Le début était assez repoussant (j'aime pas ce genre de film qui parle de la vie des gens), mais j'ai tenu bon, et le premier retournement est assez grisant. J'ai beaucoup... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 00:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 25 décembre 2014

22 Jump Street (2014)

Je sais pas si le film en lui-même était vraiment drôle, ou si j'avais baissé mes attentes parce qu'on venait de me dire 2 secondes avant que je le lance que c'était lourd et moins bien que le premier (qui était super lourd, mais attachant dans le fond). J'aime bien le second degré perpétuel, le 4e mur totalement explosé, et les cascades débiles. Channing Tatum est un comique insoupçonné, ça m'a fait comme pour le premier film, j'ai vraiment apprécié, même si parfois on se demande si c'est vraiment un rôle de composition. Je me suis... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 18 novembre 2014

The Drop (ciné) - Fucking Tom Hardy, man.

Porté à bout de bras par un Tom Hardy drôlement bon, c'était assez surprenant, à cause des détours qu'il faisait. Jamais vraiment tout à fait où on l'attendait, malgré de bons gros clichés ultra classiques.J'ai déjà dit tout mon amour pour le cliché, et j'adore quand un film tend des perches énormes, pour les retirer brusquement, et qu'on se retrouve le bec dans l'eau à ne pas savoir ce qui s'est passé, et pourquoi ça n'a pas suivi le chemin tout tracé. Oui, c'était parfois un peu lent. J'ai pas vraiment compris pourquoi les gens... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 23:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 7 septembre 2014

The Rover (2014)

C'te déprime. Bon, forcément, un road movie post-apo en Australie, ça pouvait pas être la joie. Mais cette fin en forme de rien, c'était d'un triste.Le film est ultra lent du début à la fin. La musique est tantôt malsaine, tantôt ridicule. Ça m'a rappelé, dans une certaine mesure, l'accompagnement si parfait de Dead Man. Là c'était peut-être pas assez organique, trop propre, trop intellectuel. L'intrigue, si on peut parler d'intrigue, c'est un léger foutage de gueule. Et en même temps on a envie de savoir la suite, même si on se doute... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 00:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 28 août 2014

The Salvation (ciné)

Je m'attendais pas à ça. Je sais pas vraiment à quoi je m'attendais, mais pas à ça. Techniquement, c'est donc un western danois, qui se passe en Amérique, tourné en Afrique du Sud. Braif. C'est un festival de clichés de western de base (l'intrigue, c'est Blacktown de Lewis Trondheim, texto de bout en bout. A croire que c'est pas une parodie d'une parodie...) Mais le pire, c'est que je pense qu'ils étaient très sérieux, tous. Du coup on a plein de chouettes acteurs de série B qui jouent des méchants de caricature (même si j'ai... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 19 août 2014

Guardians of the Galaxy (2014)

Epique. C'est le terme qui vient à l'esprit. Il y a pas si longtemps, je me lamentais que les films à grand spectacle modernes n'étaient plus "tout public" comme pouvaient l'être les films des années 90. C'est des films d'action/à base d'explosion, basés dans un univers un peu SF pour faire style. Mais les derniers blockbusters, à part Pacific Rim, et encore je pense que mon opinion est biaisée à cause de la communauté qui s'est créée derrière, c'est globalement de la soupe sans âme. Et là... c'était juste épique. Drôle, avec... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 23:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 22 juin 2014

Only Lovers Left Alive (2014)

Je suis pas totalement conquise, au final. Peut-être parce que le film est un peu trop long, et que la jolie façade laisse percevoir la vacuité infinie qu'elle cachait jusque là. Parce que je n'aime pas où ils ont emmené les personnages. Parce que c'est une fin dramatique déguisée en fin heureuse. Parce qu'on a tourné en rond en rond en rond, et à quoi bon.Après, c'est clair qu'il y avait des instants de grâce. Que Jim Jarmush fait du cinéma avec de la musique, que ses images sont des synesthésies à chaque instant. Ça faisait du bien,... [Lire la suite]
Posté par nao_asakura à 02:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,