J'ai pas aimé le début, j'ai pas aimé la fin... Le milieu était très louche. Vraiment un film bizarre et plutôt raté, tout en étant original et intéressant par d'autres côtés.
Le retour à la vie et la rencontre avec son pote, les deux passages à l'host
o, l'interrogation sur est-il un vampire ou un zombie, le délire de justiciers dans la Camaro pourrave... c'était hilarant et vraiment sympa. Bourré de whump, avec des acteurs plaisants à regarder, bien que décomposés. Après... dans le fond on tourne en rond, et il y a pas mal de longueurs, c'est dommage. La fin me plait pas du tout. Déjà, j'aurais préféré qu'il garde la tête de son pote, qu'il cherche à le venger en butant les méchants et qu'il le recouse (ça me fait penser à du Deadpool tout ça...), mais non, il le tue et tente de se suicider sans succès, pauvre chou. Du coup, quand il a commencé à attaquer des gens dans le métro, je me suis dit WOW cool, on assiste à un début de film de zombie classique, sauf qu'on sait pourquoi ce zombie-là réagit comme ça, il commence l'apocalypse uniquement parce qu'il a le cœur brisé. Et c'était beau. Sauf que non. Fin en mousse.

Visuellement, ce revenant, il ressemblait totalement à la version ciné des vampires de Night Watch. Vivent la nuit, habitent dans des apparts crasseux, habillés en survet avec des lunettes de soleil dans le métro, boivent du sang, font peur aux passants. Hiin.

the revenant